Un long fleuve pas si tranquille…

« Chaque difficulté rencontrée doit être l’occasion d’un nouveau progrès. » (Pierre de Coubertin). La vie est en effet un formidable terrain de jeu où nous pouvons nous entrainer à faire face et à apprendre à rebondir.

Vous souvenez-vous de toutes les occasions embarrassantes auxquelles vous vous êtes confrontés ?

Pour ma part je citerai, côté professionnel ces situations : un collègue qui me fait une remarque déplaisante à laquelle je n’ai pas de répartie, un groupe de travail qui ne souhaite pas revenir le 2èmejour d’un workshop car il ne voit pas de possibilité de changement dans son entité, une perte de confiance avec un collaborateur suite à une mauvaise interprétation du message d’un manager, un projet à l’étranger annulé alors que je suis déjà sur place, etc..

Et de même côté sportif, ces épreuves : résultat au-dessus de mon temps habituel car technique de nage très saccadée, manque d’énergie suite à une mauvaise gestion de repas, etc…

Ces moments peuvent se traduire chez moi par de la rancune, de la frustration, de la colère, de la déception ou du découragement.

Ce manager bienveillant et tactique qui a su impulser cet art du rebond…

A la suite de la fameuse remarque déplaisante, la relation avec mon collègue est devenue tendue. A ce moment-là, je reste polie, mais j’évite de le croiser. Un matin, notre manager nous demande de venir dans son bureau. Il a bien vu que le dialogue entre nous est limité, mais il a besoin de nous deux pour travailler ensemble sur un projet. Il pose le contexte avant de nous laisser seuls : « abordez ce qui se passe sereinement, prenez votre temps pour échanger, trouvez une solution commune et revenez vers moi que lorsque tout est résolu ». Je suis alors surprise. Une fois la porte fermée, je prends une grande respiration, et je me lance. Nous échangeons sur ce qui s’est passé, en particulier cette phrase que je n’ai pas appréciée. Nous nous écoutons, nous éclaircissons les faits et nous nous fixons de nouvelles règles de communication entre nous. Et c’est ainsi que nous avons formé un binôme efficace et réactif avec une très grande confiance entre nous qui a contribué à la réussite du projet.

Finalement, cette expérience vécue en début de carrière a été pour moi un booster sur la façon de prendre du recul et de me dire qu’après chaque rebond, la situation est différente et bien souvent positive.

…et le mettre en pratique à chaque occasion.

C’est ainsi que chaque fois que je me retrouve dans des circonstances compliquées, je vais chercher au fond de moi cette impulsion, cette étincelle, cette force pour me dire « Que puis-je faire différemment ? », « Comment me faire aider si besoin ? Par qui ? ». Je prends ce temps de la réflexion – souvent très rapide – et je passe à l’action. Dans la majorité des cas, cela me permet de vivre une nouvelle expérience enrichissante.

Vous aimez jouer ? Alors rebondissez !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code